Le robotaxi sur base de IONIQ 5 de Motional va devenir réalité

Le robotaxi sur base de IONIQ 5 de Motional va devenir réalité

  • L’épisode 6 de la saison 2 du podcast «Are we there yet?» de Hyundai plonge dans les coulisses du robotaxi révolutionnaire dérivé du IONIQ 5.
  • CEO de la firme leader de technologie de conduite autonome Motional, l’invité Karl Iagnemma explique à son hôte Suzi Perry comment il a prévu de faire du transport autonome une réalité de demain.
  • Iagnemma offre une vision unique des coulisses du développement de ce robotaxi, allant du succès des courses de taxi «ennuyeuses» à la formation du véhicule pour qu'il puisse faire face à toutes sortes de scénarios de conduite difficiles.
  • Inscrivez-vous au podcast et écoutez-le ici

Après le succès rencontré par le robotaxi sur base de IONIQ 5 à l’IAA Mobility show de Munich l’été dernier, le podcast «Are We There Yet?» de Hyundai a rencontré l’homme qui le supervise, le CEO de Motional Karl Iagnemma, pour une plongée dans les coulisses de cette nouvelle génération de moyens de transports entièrement autonomes.

À elle seule, la vie de Karl Iagnemma mériterait de faire l’objet d’un podcast! Il a découvert pour la première fois les véhicules autonomes lors de ses études au Massachusetts Institute of Technology. Iagnemma est ensuite devenu auteur reconnu avant de fonder, en 2020, l’entreprise Motional, pionnière de la mobilité sans pilote. Mais quand vous l'entendez parler de la mission de Motional, qui consiste à faire de l'absence de conducteur une réalité sûre, fiable et accessible, vous comprenez vite pourquoi le robotaxi basé sur la IONIQ 5 est si important pour lui.

Iagnemma est déjà intarissable rien que sur le sujet de la sécurité. Il explique comment sa société a passé des centaines de milliers d’heures à régler la conduite du robotaxi pour que ses passagers aient l’impression qu’il est conduit par un expert humain. Dans un aperçu fascinant, il révèle même comment les chercheurs de Motional étudient les premiers voyages des gens à bord du robotaxi, pour voir comment ces réglages avaient de l’effet sur leur nervosité, compréhensible, à l’idée d’être véhiculés par ce qui n’est finalement qu’un robot sur quatre roues.

« Et pourtant, lors de ce trajet unique, on voyait ces gens, après quelques minutes, se mettre à regarder à nouveau leur smartphone ou à admirer le paysage à travers les vitres », explique Iagnemma. «À la fin du trajet, ils s’ennuyaient. Et pour nous, développeurs de technologie de véhicules autonomes, venir nous dire que le trajet était vraiment ennuyeux est le plus beau compliment que l’on peut nous faire.»

Construit sur une base de Hyundai IONIQ 5 électrique, qui a connu un lancement planétaire couronné de succès en 2021, le robotaxi représente la convergence des deux technologies qui révolutionnent le plus la mobilité: l’électrification et la conduite autonome. Motional commencera à l’utiliser pour transporter des passagers en 2023, dans le cadre d’un partenariat avec la société de covoiturage Lyft.

Le robotaxi est équipé de plus de 30 capteurs qui lui permettent de percevoir avec précision son environnement sur 360 degrés, d’obtenir des images haute résolution et d’effectuer une détection à longue portée des objets, pour pouvoir se déplacer de façon autonome et sûre dans divers types d’environnements de conduite. Il bénéficiera également de la technologie de conduite autonome éprouvée de Motional, qui inclut des systèmes d’apprentissage automatique avancés, s’appuyant sur des données recueillies dans le monde réel durant plusieurs dizaines d’années et qui permettent au véhicule de se mouvoir en toute sécurité dans des situations de conduites exigeantes et complexes.

Au sujet de la façon dont ces systèmes d’apprentissage automatique avancés sont mis au point, Iagnemma explique à l’animatrice du podcast Suzi Perry qu’il pensait avoir été confronté à toutes les situations de conduite difficiles imaginables. Mais que, après avoir travaillé au développement du robotaxi, il s’est rendu compte qu’après avoir vu la capacité infinie que les humains semblent posséder de faire des choses insolites et grandioses – signifie que des scénarios intéressants sur le bord de la route – on n’est jamais à l’abri d’une surprise.

En plus de ses services publics de covoiturage, Motional a également annoncé qu'elle utilisera le robotaxi IONIQ 5 pour effectuer des livraisons dans le cadre d'un partenariat avec Uber Eats. Iagnemma a parlé avec Suzi de cette décision: «D'un point de vue technique, ce n'est pas si différent de livrer une personne ou une pizza», a-t-il déclaré. "De notre point de vue commercial, nous voulons nous assurer que nos voitures sont engagées dans un voyage générateur de revenus aussi fréquemment que possible. Nous aimons l'idée de nous associer à la fois aux sociétés de covoiturage et aux sociétés de livraison pour nous assurer que nous tirons le meilleur parti de notre technologie."

Pour en découvrir plus sur la façon dont le robotaxi basé sur le IONIQ 5 fera bientôt partie de la réalité, écoutez l’épisode 6 de la saison 2 du podcast «Are We There Yet?» qui est désormais disponible en ligne et accessible aux auditeurs sur Spotify, Apple, Google Podcasts, Stitcher, Acast ainsi que sur d’autres plateformes de streaming de podcasts. Il est produit par Fresh Air Production.

Contactez-nous
Nicholas Blattner Public Relations Manager
Nicholas Blattner Public Relations Manager
A propos de HYUNDAI SUISSE

Votre personne de contact – le team Public Relation est volontiers à la disposition des professionnels des médias. Pour toutes requêtes d’informations générales, adressez votre demande à [email protected]

Hyundai Suisse - Astara Mobility Switzerland AG est l'importateur officiel d'Hyundai pour la Suisse. La mention de certains équipements et spécifications dans les communiqués de presse n’est pas contraignante. Certaines indications, équipements et chiffres sont destinés aux modèles en dehors du marché Suisse.

HYUNDAI SUISSE
Astara Mobility Switzerland AG
Brandbachstrasse 6
8305 Dietlikon